Sortie alpi Prat de Bouc février 2017

Amitié et Nature Montluçon, Stage de Ski Alpinisme + Raquette

Massif du Cantal les 4 et 5 Février 2017

 

 

OBJECTIF

Apprendre les bases nécessaires et indispensables de sécurité relatives à la pratique du Ski Alpinisme et de la randonnée en raquettes en montagne pour arriver à une certaine autonomie responsable     

 

PERSONNES CONCERNEES

21 adhérents de toutes les sections du club Amitié et Nature de Montluçon, Le stage est encadré par un instructeur et un initiateur Alpinisme diplômé de la FFME

 

HEBERGEMENT

 au Gîte d’étape Zo’An au col de Prat de Bouc Cantal   en ½ pension

 

LIEU : MASSIF du CANTAL

Au col de Prat de Bouc au pied du Plomb du Cantal 1855 m. Un grand choix de courses pour débutants, bonne connaissance du massif, sécurité, possibilité de faire des courses par groupes de différents niveaux.

 

 

      Compte rendu du stage

     

Rendez vous au gîte de Prat de Bouc le samedi 4 février à 10 h.

Les conditions météo sont loin d’être satisfaisantes, tempête de neige avec très fortes rafales de vent.

Nous décidons de modifier le programme prévu et abandonnons l’idée de faire de l’initiation de ski de rando au profit de ballades en raquettes.

Compte tenu des conditions nous décidons de prendre nos pique- niques à l’intérieur du gîte

  

Sur les conseils de Didier le responsable du gîte, un groupe décide de partir, sous le blizzard et la neige tourbillonnante, en raquettes, sur un itinéraire dans la forêt en direction sur cirque de Chamalières.

 

Un autre groupe partira un peu plus tard sur les pistes de fond du Puy de Prat de Bouc.

Les deux groupes se rejoignant, chacun se met en œuvre pour construire un igloo dit « igloo russe »

Dans le cadre d’un atelier de survie.

 

Nous profitons de l’anniversaire d’une de nos amies pour boire un pot tous ensemble.

Une bonne truffade nous attendait pour dîner ainsi que tout le confort du gîte que nous apprécions tous les ans.

 

Dimanche 5 février

La météo n’étant guère plus clémente, certains partent malgré tout faire une rando en raquettes et Georges organise un atelier ARVA (appareil de recherche de victimes d’avalanche) qui intéresse tous les participants.                        

 

×